Comment choisir un bon diffuseur d’huiles essentielles ?

Beaucoup le connaissent, les huiles essentielles diffusées ont pour capacité d’éloigner les gens des petites maladies du quotidien. Cependant, il en existe plusieurs types. Comment savoir lequel est-il le plus efficace ? Vu que les diffuseurs ont tous le même but, il serait mieux de se focaliser sur les propriétés particulières de chacun d’eux.

Les différents types de diffuseurs

En général, il existe 4 sortes de diffuseurs d’huiles essentielles. Le diffuseur par nébulisation est celui qui est le plus complexe d’entre eux. Mais en même temps, il est le plus utilisé pour la diffusion des huiles essentielles puisque ces effets se propagent de manière optimale. Cela est dû à l’effet venturi qui facilite la séparation des particules leurs projections dans l’atmosphère. Le second type est le diffuseur brumisateur. Celui-ci fait un recours aux ultra-sons pour créer une vapeur d’eau froide et diffuser de fines gouttelettes dans l’air.  Cependant, la température de chauffe est limitée à 40° maximum. Le dernier type de diffuseur est par ventilation. De nos jours, il est moins employé. La diffusion des particules s’accomplit à l’aide d’un buvard sur lequel des gouttes d’huile sont versées.

Chaque type a ses avantages

Pour le premier type de diffuseurs d’huiles essentielles énoncé ci-dessous, c’est le plus puissant d’entre eux vu qu’un seul diffuseur suffit pour dissimuler de l’huile essentielle sur 100 m2 de surface. D’autre part, il est plus efficace vu que les particules restent longtemps dans l’air ambiant. En plus, il est facile à utiliser et moins bruyant. Pour la chaleur douce, les avantages sont plus au niveau de son extrême simplicité ainsi que du prix qui est tout aussi abordable. Comme il est aussi silencieux, il est possible de le placer dans une chambre toute une nuit. Si vous optez pour le diffuseur par ventilation, sachez qu’à part le fait de se transporter facilement, il a les mêmes avantages que la diffusion par chaleur douce.

Des inconvénients s’y imposent quand même

Pour celle de la diffusion par nébulisation, par exemple, est le plus coûteux et est loin d’être silencieux. Pour ce qui est du brumisateur, l’huile essentielle est dissimulée dans son état pur. Par conséquent, les particules qui sont, en effet, lourdes ne prennent pas de temps pour retomber au sol. Quant au diffuseur d’huiles essentielles par ventilation, son inconvénient est au niveau de l’efficacité qui est moyenne vu que les particules ne peuvent se propager que dans un espace très petit (20 m²). Il ne serait pas déplacé de dire que le type de diffuseur est un peu dépassé. Enfin, si vous vous interrogez sur les diffuseurs de chaleur douce et leurs inconvénients, ce sont les mêmes qu’avec le diffuseur par ventilation. Mais en plus, il surchauffe. Ce qui risque de compromettre un effet thérapeutique de l’huile essentielle.

Idée cadeau printemps : et si vous l’offriez un carré potager ?